Formation Holocauste, Police et Droits Humains

 Tous les membres de la police intégrée, qu’ils appartiennent au personnel opérationnel ou au cadre administratif et logistique
 Kazerne Dossin, Goswin de Stassartstraat 153, Malines
 Néerlandais et français
 8 heures
 Info & réservation: Isabelle Diependaele: isabelle.diependaele@kazernedossin.eu Cedric Derdelinckx: cedric.derdelinckx@kazernedossin.eu
 
Plus que toute autre profession, la police rencontre de nombreux dilemmes liés aux droits humains, comme en témoigne la manière dont des policiers belges ont été mobilisés durant l’occupation nazie pour procéder à des rafles violentes à l’encontre des Juifs. La Belgique, et Anvers en particulier, recèle des archives extrêmement intéressantes à ce sujet. Celles-ci révèlent qu’une foule de stratégies utilisées à l’époque pour contourner des dilemmes éthiques sont encore reconnaissables aujourd’hui. Elles indiquent également qu’il existait une marge pour la résistance. Il s’avère donc très éclairant d’aborder cet épisode historique de violence collective dans le cadre de la formation policière. Savoir comment un groupe peut glisser vers la violence permet de mieux y résister et de la combattre.

La formation est axée sur la pratique. Le matin, les participants visitent la musée sous la direction d’un accompagnateur. Le parcours a été développé spécialement pour les policiers. Beaucoup d’attention est accordée au rôle des gouvernements et des services de police pendant les années trente et l’occupation. L’après-midi, pendant un atelier sur le thème des droits humains, nous abordons le lien avec l’actualité. Le respect pour les droits humains et le traitement des dilemmes éthiques sont les thèmes centraux. Le modèle de Terry Cooper, un instrument pour traiter les dilemmes éthiques, est présenté aux participants.

Objectifs
 
  • Faire comprendre aux membres de la police intégrée le phénomène de la discrimination et de l’exclusion, la force de la masse/du groupe, les possibilités d’action de l’individu dans le contexte d’une agression de groupe quelle que soit sa forme.
  • Sensibiliser les membres de la police intégrée au fait que face à une masse agissante, ils peuvent toujours rechercher une marge pour dire « non »
  • Donner les moyens d’apprendre à analyser des informations, des faits et des comportements de manière autonome et critique et à agir en professionnel selon ses propres idées.

Étude d'impact
Dès le début, la formation HPDH a fait l’objet d’un monitoring intensif et, le cas échéant, d’adaptations. Outre le souci permanent de la qualité, il a été décidé en 2016 de réaliser une étude plus étendue et globale des différentes facettes de la formation HPDH, parmi lesquelles la situation originelle, la satisfaction par rapport au programme et l’impact réel de ce dernier.
Cliquez ici pour plus d'informations & des résultats


Article Lead@Pol: Police & droits de l'homme