Vivre à Dossin

A partir de 1942, la population juive a été convoquée ou raflée pour être ensuite détenue à la caserne Dossin de Malines. Dans cette antichambre de la mort, les Juifs et les Roms ont été privés de leur liberté dans des conditions inhumaines.

On découvre dans le mémorial comment leur identité leur a été subtilisée et comment ils ont été réduits à devenir un numéro. Pour certains, l’attente durait quelques jours, pour d’autres, des mois. Chacun tentait à sa façon d’échapper au pire.
Via des audioguides, on peut entendre les récits des victimes, dernières traces de leur vie brisée. Des lettres écrites aux proches, à la famille, aux amis ont été enregistrées et transmettent un témoignage bouleversant sur cette sombre page de l’histoire.