#Fake Images


4 décembre 2020 - 31 août 2021

 

Quantité d’informations défilent chaque jour sur les réseaux sociaux. Des milliers de nouvelles et de photos nous parviennent.  Mais reflètent-elles toujours la réalité ? Des informations et  images mensongères se glissent  parmi celles-ci. Parfois de façon innocente mais parfois aussi dans un but plus pernicieux. Politiciens, spécialistes du marketing ou leaders d’opinion…comment font-ils pour transmettre des messages ciblés ? Et pourquoi sommes-nous si enclins à les recevoir ? Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la propagande antisémite contre « le Juif » a joué un rôle important dans le génocide. Mais, aujourd’hui encore, des idées préconçues et  théories du complot circulent  à l’encontre des Juifs, Roms, migrants, LGBTQ et autres groupes.

 

L’exposition #FakeImages explique comment naît ce type d’image. Arthur Langerman, un survivant belge de la Shoah, a collectionné pendant plus de 50 ans des dessins, affiches et objets antisémites. Ceux-ci illustrent combien l’image stéréotypée du Juif a évolué dans le temps. Arthur Langerman a un lien étroit avec le musée Kazerne Dossin. Il a survécu à la guerre comme enfant caché mais ses parents sont passés par la Caserne Dossin et ont été déportés. Son père n’a pas survécu.

Cette collection vous invite à découvrir comment émergent ces fausses images et quelles sont les techniques utilisées. Découvrez également dans l’exposition comment réagir aux « fake news » et aux discours de haine.

 

En pratique

Ouvert :
Lu-ma-jeu-ven : 9.00 – 17.00
Sa-Di : 9.30-17.00
Fermé le mercredi

Tarifs :
Visite individuelle : 9 €
Jeunes-21 : 4 €
Duo avec l’exposition permanente : 16€
Groupes (15-20 pers.) : 7,5 €
Guide (en option & à réserver) : 50 €


Logo-s-partners-web.png