Auschwitz.camp


 
 


PROLONGATION DE L'EXPOSITION JUSQU'AU 6 SEPTEMBRE

L' exposition auschwitz.camp à Kazerne Dossin est prolongée jusqu'au 6 septembre.
Tous les billets gratuits et bons de réduction qui étaient valables jusqu'au 25 juin sont automatiquement prolongés jusqu'au 6 septembre.
Il vous suffit d'apporter votre billet gratuit ou votre bon de réduction à la caisse du musée.
 

Quelle image avez-vous d’Auschwitz?

Barbelés, mauvais traitements, crimes de masse…ces images ont fait de cette ville de Pologne le symbole de la Shoah. Mais derrière l’horreur se décline un vaste projet. Découvrez ce pan inconnu de l’histoire de la ville et du camp lors de l’exposition temporaire Auschwitz.camp  à partir du 24 octobre 2019 à Kazerne Dossin.

Schermafbeelding-2019-08-01-om-11-06-35.jpg

Photo aérienne de l’ «Impérium Auschwitz » avec des voies ferrées, des quartiers d’habitation, des usines, les camps de concentration et le centre de mise à mort.


 
schermafbeelding-2019-08-01-om-11-04-25.jpg

Le magazine d’entreprise d’IG Farben avec des nazis en couverture. L’entreprise a fondé avec les SS une gigantesque usine de biochimie à Auschwitz.
 

Un empire

Auschwitz faisait partie du projet de colonisation allemand avec une « expansion  vers l’est ». A la recherche d’un Lebensraum, les SS souhaitaient développer un immense territoire avec Auschwitz comme métropole centrale.

L’entreprise IG Farben y a construit un gigantesque complexe industriel dont le fonctionnement dépendait de la mise au travail forcé. Un camp de concentration fournissait des détenus à titre de « matière première industrielle ».

Comment un camp de travaux forcés est-il devenu un centre de mise à mort pourvu de chambres à gaz ? Comment le colonialisme, les pensées racistes  et la politique d’extermination ont-ils mené à l’un des événements les plus tragiques de notre histoire récente ?

Des photos, des cartes et des objets montrent que l’Interessengebied Auschwitz était plus qu’un camp. Il s’agissait d’un empire nazi en pleine construction.


 

"Si nous ne remplissons pas nos camps d’esclaves…nous n’aurons pas assez d’argent pour fonder des colonies qui donneront la possibilité au peuple allemand de mener une vie digne."
Heinrich Himmler-Reichsführer SS

 

Victimes, bourreaux et spectateurs

Alors que les détenus survivaient dans des conditions effroyables, les gardiens consacraient du temps à la détente et au plaisir. Deux albums photos exceptionnels  témoignent de ce terrible contraste.

Des faits glaçants montrent comment des médecins ont pratiqué de terribles expériences médicales, comment le zyklon B a été utilisé comme arme d’extermination massive et comment les méthodes de travail inhumaines menaient à la mort.

Pourquoi les Alliés n’ont-ils jamais bombardé Auschwitz ? Y a-t-il eu de la résistance dans le camp ? Et qu’a-t-on fait du site  après la Libération ? Sur base de faits historiques, l’exposition fait découvrir  les rouages complexes  et méconnus d’Auschwitz.

 
schermafbeelding-2019-08-01-om-11-05-08.jpg
 
schermafbeelding-2019-08-01-om-11-05-29.jpg
Il était interdit de prendre des photos à Auschwitz. Il subsiste néanmoins deux albums photos qui témoignent de  la vie des victimes et des bourreaux.
 

En pratique

Ouvert :
Lu-ma-jeu-ven : 9.00-17.00
Sa-di : 9.30-17.00
Fermé le mercredi

Tarifs :
Visiteur individuel : 9 €
Jeunes -21 : 4 €
Combi avec l’exposition permanente : 16 €
Groupes (15-20 pers.) : 7,5 €
Guide (en option) : 50 €

Dates :
Du 24 octobre 2019 au 6 septembre 2020

Plus d’information :
www.kazernedossin.eu
www.auschwitz.camp

 

PARTENAIRES

  • canvas.png
  • klara.png
  • knack.png
  • logo-claims-conf_r.png
  • logo-nat-bank_r.png
  • logo-nationale-loterij_r.png
  • logo-vlaanderen_r.png
  • mechelen.png
  • logo_auschwitz_r.png